Le Conseil de gestion de la Fondation Paris-Sud Université

La Fondation est gouvernée par un Conseil de gestion composé de représentants de l’établissement, des fondateurs, de personnalités extérieures et qualifiées et, le cas échéant, de donateurs. Ce conseil est composé d’au moins douze membres exerçant un mandat de quatre ans.

Se réunissant au minimum une fois par an sur convocation du Président de la Fondation, le Conseil de gestion administre la Fondation et définit son programme d’activité. Il délibère entre autres sur le rapport annuel d’activité, l’état prévisionnel des recettes et des dépenses, l’acceptation de dons et legs et les charges afférentes et les décisions de recrutement et de rémunération des agents contractuels recrutés pour les activités de la Fondation.

Le Conseil de gestion de la Fondation est composé de 3 collèges : le collège des représentants de l’Université Paris-Sud, le collège des fondateurs, le collège des personnalités extérieures et compétentes.

Le Conseil de gestion est assisté par un bureau composé d’au minimum quatre membres : Président, vice-président, trésorier, secrétaire.

Le bureau de la Fondation
Le collège des personnalités extérieures et compétentes
Le collège des représentants de l’Université Paris-Sud
Le collège des fondateurs

Le bureau de la Fondation

Eric Henriet, président

Eric_B._HENRIET

Eric Henriet est Directeur de la valorisation de l’Université Paris-Sud. Ancien élève de Polytechnique, il est docteur en chimie. Il a travaillé une vingtaine d’années dans l’industrie chimique puis pharmaceutique, dans lesquelles il a exercé diverses fonctions, notamment de responsable de R&D, de direction d’usine et de direction de projets (industrial excellence, knowledge management…). Il est également président d’IncubAlliance. Il donne des cours sur les thématiques du management d’équipe et du leadership. En parallèle, Eric Henriet est connu pour ses travaux sur l’Histoire alternée et il préside le jury du grand prix de l’uchronie.

Pierre-Antoine Grislain, vice-président

Pierre-Antoine GrislainPierre-Antoine Grislain est ingénieur des mines et président de société. Ancien élève de Polytechnique, il est diplômé d’études approfondies d’économie et ingénieur au corps des Mines. Pierre-Antoine Grislain a été Directeur à la société Beghin Say Kaysersberg, Directeur général du développement et des finances du groupe Casino, Directeur de la distribution Europe de Total, Directeur de la distribution Europe de Total, Secrétaire général de Total Raffinage Distribution, Directeur du programme Synergies Total Fina Elf, Président-directeur général de FrontCall, Fondateur et Président du directoire d’Agrogénération et Associé-gérant de NGC. Il est également Président de l’Institut Paris-Saclay Efficacité Energétique.

Pierre Le Maréchal, secrétaire

Pierre Le MarechalPierre Le Maréchal est professeur de Biochimie à l’UFR des Sciences de l’Université Paris-Sud. Il a dirigé une équipe du CNRS pendant une quinzaine d’années au sein de l’Institut de Biochimie et Biophysique Moléculaire et Cellulaire (IBBMC). Ses travaux de recherche portent actuellement sur la caractérisation, par des approches de spectrométrie de masse, des partenaires d’un récepteur présynaptique qui est impliqué dans des maladies neurodégénératives.
Pierre Le Maréchal a été élu (2002-2008) au Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU)  et, depuis 2008, il est président de la Commission de la pédagogie de ce conseil.
Depuis 2 ans, il dirige, avec Elisa CATÉ (directrice administrative et financière), la Maison des Etudes (MDE), une structure centrale de l’Université Paris-Sud qui fédère différentes équipes mises au service de la formation, de la vie et de la réussite étudiantes (Orientation, Insertion Professionnelle, Médecine préventive, Handicap, Vie Etudiante, Formation continue, Pédagogie numérique…).

Serge Edouard, trésorier

Serge Edouard

Serge Edouard est maître de conférences en gestion à l’Université Paris-Sud, Vice-Président Finance et Pilotage et Président de la Commission des finances de Paris-Sud. Entre 1995 et 2005, il a passé sa thèse de sciences économiques à l’université Paris X Nanterre sous la direction du Pr. Roger Frydman : « Progrès technologique et changement institutionnel. De l’institutionnalisation de l’innovation technologique à la co-évolution techno-institutionnelle ». En 2002, il devient maître de conférences en gestion à l’Université Paris-Sud. Ses activités de recherche touchent au domaine de l’économie des organisations et des institutions : dynamique des institutions, coordination par les réseaux, écosystèmes d’affaires.

Le collège des personnalités extérieures et compétentes

David Ros

David RosDavid Ros est élu au Conseil Général de l’Essonne depuis 2004.
Réélu en 2011, il est aujourd’hui Vice-président chargé de l’innovation, de la recherche, de l’enseignement supérieur et des relations internationales.
David Ros, qui a été élu conseiller municipal dès l’âge de 18 ans, est également maire d’Orsay depuis 2008 et président délégué chargé de la promotion et de l’attractivité du territoire, de la recherche, de l’économie et de l’innovation à la Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay (CAPS).
Titulaire d’un doctorat en physique (sur les lasers à rayon X), David Ros est spécialiste de l’optique et enseignant-chercheur à l’université Paris-Sud depuis 1999.
David Ros a été élu président de l’Agence pour l’Economie en Essonne le 30 octobre 2012.

Patrick Couvreur

Patrick CouvreurPatrick Couvreur est Professeur de Pharmacotechnie à l’Université Paris-Sud et Membre de l’Institut Universitaire de France (IUF). De 1998 à 2010 il a dirigé l’UMR CNRS 8612 et en 2000, il a créé l’Ecole Doctorale « Innovation Thérapeutique ». Titulaire de la Chaire d’Innovations Technologiques du Collège de France (2009-2010), il a obtenu récemment un ERC Advanced Grant. Patrick COUVREUR est reconnu au niveau international pour ses travaux pionniers dans le domaine de la vectorisation des médicaments (Nanomédicaments) pour lesquels il a obtenu de nombreuses distinctions scientifiques en France (Prix Galien 2009, Médaille de l’Innovation du CNRS 2012) et à l’étranger (2004 Pharmaceutical Sciences World Congress Award, la prestigieuse Host-Madsen Medal en 2007, l’ European Pharmaceutical Scientist Award en 2011, l’European Inventor Award 2013 etc.).

Albert Fert

Fert-002

Physicien, Albert Fert est professeur émérite à l’Université Paris-Sud et directeur scientifique au sein de l’Unité Mixte de Physique CNRS/Thales. En 1970, il soutient sa thèse au Laboratoire de Physique des Solides (LPS) et devient maître-assistant à Paris-Sud. Il est nommé Professeur à l’Université Paris-Sud en 1976.  En 1995, il est l’un des fondateurs de l’Unité Mixte de Physique CNRS/ Thales dont il est toujours le directeur scientifique. Il est initiateur du domaine de recherche appelé la spintronique. En 2007, il a reçu, avec Peter Grünberg, le Prix Nobel de physique 2007 pour la découverte de la magnétorésistance géante et pour ses contributions au développement de la spintronique.

Marie-Claude Gaudel

MCGaudelMarie-Claude Gaudel est professeure émérite en Informatique à l’Université Paris-Sud où elle a dirigé le LRI (Laboratoire de Recherche en Informatique, UMR CNRS 8623) et présidé le Département d’Informatique. Elle est également Honorary Visiting Professor à l’Université de York (UK) et Pesquisador Visitante Especial à l’ICMC (Université de São Paulo, Brésil). Avant de rejoindre l’Université Paris-Sud, elle est passée par l’INRIA et le Laboratoire de Recherche d’Alcatel à Marcoussis. Son domaine de recherche est le logiciel : méthodes de spécification et de test, fiabilité des systèmes à base de logiciel.  Ses résultats aussi bien théoriques qu’appliqués ont été reconnus par la médaille d’argent du CNRS et deux titres de Docteure Honoris Causa (York et EPFL). Elle a présidé le Conseil Scientifique de l’INRIA et le Conseil d’Administration de RENATER. Elle est Chevalier de la Légion d’Honneur.

Pierre-Antoine Grislain (voir ci-dessus)

Dominique Franco

Dominique FrancoDominique Franco est Professeur émérite de chirurgie digestive à l’Université Paris-Sud. Chirurgien hépatique à l’hôpital Antoine-Béclère, il travaille au développement de la chirurgie hépatique innovante et effectue des recherches sur la thérapie cellulaire des maladies du foie et la construction du foie par bio-ingénierie dans l’UMR Inserm 972. Il est également :
– Responsable de la médecine translationnelle dans le DHU Hépatinov
– Responsable jusqu’en 2012 du master de Sciences Chirurgicales
– Vice-Président Santé du pôle de compétitivité santé d’Ile-de-France Medicen
– Président du jury PRME à la DGOS.
– Membre du groupe de travail « Thérapies Innovantes » de l’ANSM

Le collège des représentants de l’Université Paris-Sud

Sylvie Retailleau

Portrait de Sylvie Retailleau,  Présidente de l’Université Paris-Sud.Sylvie Retailleau est Présidente de l’Université Paris-Sud. Ancienne élève de l’ENS Cachan, titulaire d’un doctorat en sciences de l’Université Paris-Sud, Sylvie
Retailleau est Professeure des universités et Professeure de Physique à l’Université Paris-Sud. Ses thèmes de recherche développés à l’Institut d’Électronique Fondamentale (aujourd’hui C2N) sont centrés sur l’étude théorique de la physique des composants semiconducteurs pour l’électronique avancée. Elle a été responsable du Master IST (Information, Systèmes, Technologie) jusqu’en 2008, Vice-présidente du département de physique de la Faculté des Sciences d’Orsay de 2007 à 2008, puis Vice-doyenne en charge des formations de 2008 à 2011, elle a été Doyenne de la Faculté de septembre 2011 à mai 2016.

Etienne Augé

Étienne AugéEtienne Augé est ingénieur de l’Ecole Centrale (1980). Après un DEA de Physique théorique et une thèse de physique des particules à l’Université Paris-Sud (1983), il intègre le CNRS en tant que Chargé de Recherche en 1984. Affecté au Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire d’Orsay (CNRS-Université Paris-Sud), il travaille sur plusieurs grandes expériences au CERN (asymétrie matière-antimatière et, plus récemment, recherche du boson de Higgs auprès du collisionneur LHC). Il rejoint l’Université Paris-Sud en tant que professeur en 1998.
Etienne Augé a été chargé de mission à l’informatique de l’Institut IN2P3 du CNRS, directeur adjoint du Laboratoire de l’Accélérateur Linéaire, vice-président du département de Physique de la faculté des sciences, puis vice-doyen en charge des formations à la faculté des sciences. De 2008 à 2012, il a été directeur adjoint scientifique de l’Institut IN2P3 du CNRS.  Il est, depuis 2012, vice-président de l’Université Paris-Sud.

Brigitte Bourdon

Brigitte BourdonBrigitte Bourdon est Directrice de la communication de l’Université Paris-Sud. Titulaire d’un DEA en droit privé des affaires à l’Université de Montpellier et d’un DESS en communication au CELSA, elle entame sa carrière dans une grande entreprise financière, puis en collectivité territoriale, avant de rejoindre l’enseignement supérieur et la recherche. Elle exerce de 2004 à 2009 en tant que Directrice de la communication à l’Observatoire de Paris, où elle travaille en particulier au renforcement de la communication institutionnelle et au développement des actions de diffusion de la culture scientifique et technique. Elle est nommée Directrice de la communication de l’Université Paris-Sud en décembre 2009.

Pierre Le Marechal (voir ci-dessus)

Jane Lecomte

Jane LecomteAprès un magistère de biologie-biochimie de l’Université Pierre-et-Marie Curie, un DEA d’écologie de l’Université Paris-Sud et une thèse de doctorat de troisième cycle de Paris-Sud réalisée au sein du laboratoire d’Ecologie de l’Ecole Normale Supérieure de Paris et obtenue en 1993, Jane Lecomte est recrutée en 1994 en tant de Maître de Conférences après une année d’ATER. Elle est nommée Professeur d’Ecologie en 2008. Depuis octobre 2013, elle est directrice de l’Unité Ecologie, Systématique et Evolution (UMR 8079 Paris-Sud – CNRS – AgroParisTech). Les travaux de Jane Lecomte portent sur l’étude de la viabilité des populations animales et végétales dans des paysages perturbés et sur les flux d’individus et de gènes au sein de ces paysages.

Stéphane Duquerroy

Stéphane DuquerroyStéphane Duquerroy est Maître de conférences de l’Université Paris-Sud.
Après une thèse sur « Structure cristalline et mécanisme catalytique de l’énolase du homard » au Laboratoire d’Enzymologie et de Biochimie Structurale en 1995, il devient Attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) en 1996 puis Maître de conférences en 1997 à l’Université Paris-Sud. Il travaille depuis 2007 au sein de l’Unité de Virologie Structurale et URA 3015 CNRS, à l’Institut Pasteur. Dans le domaine de la virologie structurale, il s’intéresse à chacune des étapes du cycle viral depuis l’entrée des virus dans la cellule, jusqu’à la formation de nouveaux virions et la sortie du virus.
Il est Responsable des Missions Handicap de l’Université Paris-Sud auprès du Président.

Marc Pallardy

Portrait de Marc Pallardy

© T. Mekki / UPSud

Marc Pallardy obtient un doctorat de premier cycle en pharmacie en 1982 et un doctorat en toxicologie en 1987. En 1997, il devient professeur et responsable du département de toxicologie de la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris-Sud. Marc Pallardy est actuellement directeur de Unité mixte de recherche 996 de l’INSERM – Cytokines, Chimiokines et immunopathologie. Il a publié 88 articles dans des revues internationales et effectué 100 présentations au cours de séminaires nationaux et internationaux. Il est vice-doyen et directeur de la recherche de la Faculté de Pharmacie de l’Université Paris-Sud, ainsi que directeur du programme doctoral d’innovation thérapeutique de Paris-Sud. Il a récemment été nommé membre du groupe de travail « sécurité non clinique » de l’Agence européenne des médicaments.

Serge Edouard (voir ci-dessus)

Eric Henriet (voir ci-dessus)

Le collège des fondateurs

  • EDF représenté par Pierre Béroux

Pierre Béroux, Directeur de la transformation de la production ingénierieDiplômé de l’École Centrale des Arts et Manufactures, Pierre Béroux est entré chez EDF en 1983 en tant qu’ingénieur d’études puis ingénieur d’affaires « Chaudière nucléaire ». En 1992, il devient chef de projet EPR, chez du département juridique et environnement en 1995 puis conseiller aux affaires industrielles du président d’EDF en 1998. En 2003, Pierre Béroux devient directeur des risques du groupe puis directeur délégué à l’ingénierie technique et industrielle en 2010 avant d’être nommé directeur de la transformation de la production ingénierie en mars 2013. Ambassadeur de la campagne de la Fondation Paris-Sud Université, il représente EDF, membre fondateur, au sein du Conseil de Gestion.