Soirée des partenaires de l’université Paris-Sud

Le jeudi 17 janvier avait lieu à l’IUT de Cachan une soirée en l’honneur des partenaires entreprises de l’Université Paris-Sud. Première du genre, elle avait pour but de remercier les entreprises qui soutiennent l’université, notamment à travers la taxe d’apprentissage.


La plupart des composantes de l’Université étaient représentées et les visiteurs ont ainsi pu découvrir les formations et la manière dont la taxe d’apprentissage est utilisée. La Fondation Paris-Sud Université était également présente, et a eu le plaisir d’échanger avec certains de ses mécènes participant à la soirée.

Cette soirée a également été l’occasion d’informer sur les transformations à venir : arrivée de l’Université Paris-Saclay, réforme du premier cycle universitaire notamment.

Francisco Alves, directeur de l’IUT de Cachan, a distingué plusieurs enjeux majeurs qui concernent au premier chef les entreprises partenaires : formation des étudiants, internationalisation, formation professionnelle et entrepreneuriat étudiant.

Carine Martini Pemezec, vice-présidente Enseignement supérieur et recherche de la région Île-de-France, a ensuite pris la parole pour réaffirmer le soutien de la Région au projet Paris-Saclay.

Alain Sarfati, nouveau président de l’Université Paris-Sud, a remercié les entreprises partenaires de l’université sous de multiples formes : la taxe d’apprentissage, le mécénat avec la Fondation Paris-Sud Université, l’apprentissage, la participation aux forums, les contrats de recherche… Il a également remercié les services qui prennent en charge ces relations, notamment la DOPRE (direction de l’orientation professionnelle et des relations entreprises) et la DARI (direction des activités de recherche et d’innovation).

Enfin, Sylvie Retailleau, nouvelle présidente de l’Université Paris-Saclay, a rappelé la mission de formation de l’Université : celle-ci, en lien avec ses valeurs, forme des jeunes comme citoyens et comme futurs professionnels. Dans cette perspective de professionnalisation, une chaîne complète d’outils relie les entreprises et les formations universitaires : pêle-mêle les IUT, les stages, la formation continue, l’apprentissage, la reconnaissance du doctorat, l’entrepreneuriat, les fablabs… Il s’agit d’assurer des sorties des études à bac+3, bac+5, bac+8, qui soient reconnues, et ce grâce à un lien étroit entre l’université et l’entreprise.

Cette soirée, placée sous le signe de la rencontre, s’est prolongée par un cocktail dans une ambiance conviviale et musicale animée par les talents de l’IUT de Cachan.